Pourquoi les personnes qui échouent, font toutes la même erreur? Découvrez l’Astuce pour sortir de cette spirale.

« Le succès et l’échec sont étroitement liés à nos ambitions ». Si le succès est propre à chacun, car chacun ses ambitions, il est bien souvent l’apanage des gens qui se réinventent, qui se fixent des objectifs. En revanche, ces personnes qui ont l’impression d’échouer tout ce qu’elles entreprennent , cette sensation de fatalité n’est en réalité qu’une question de scénarios répétitifs. Savez-vous pourquoi ? Parce que plus de la même chose est égal à plus du même résultat.

Supposons, que tous les jours, à la même heure, vous empruntiez le même trajet embouteillé. Il y aurait de fortes chances que chaque jour vous restiez bloqué durant les heures de pointe, c’est à dire : Plus du même trajet = Plus du même embouteillage !

Fort heureusement, nous avons tous, aujourd’hui, un GPS pour éviter ces bouchons qui nous agacent. Si se tromper de route en voiture reste acceptable,  se tromper dans sa propre vie est il toujours autant tolérable? Je vous laisse vous faire votre opinion.

Apprenons à élargir notre angle de vision car si nous répétons toujours un scénario dans nos vies qui ne fonctionne pas, pourquoi ne pas changer de film ? Le plus ennuyeux dans nos erreurs c’est que parfois, nous  n’en n’avons même plus conscience, même avec un GPS…

 

Echec ou accomplissement ? Une histoire personnelle

 

 

Personnellement, j’ai toujours cru qu’être bon à l’école, avoir mon bac et poursuivre mes études me garantiraient une vie facile et confortable.  Quelle idiotie ! Je me suis donc obstiné dans cette voie alors que je n’aimais pas le système scolaire. Au bout du compte, je n’ai pas fait de grandes études car ce n’était pas ma nature profonde mais  j’ai compris, malgré tout,  que je pouvais m’épanouir autrement. J’ai alors commencé à réfléchir différemment. Et vous savez quoi ? Je me suis fixé enfin des objectifs!

Malheureusement à l’époque avant de devenir coach P.N.L, je ne savais pas trop encore comment gagner du temps en ayant les bons outils pour concrétiser rapidement mes ambitions par mon coté autodidacte. Néanmoins,  je savais où je voulais aller, j’avais un but ! Je ne suis pas entrain de vous dire  que la persévérance n’est pas une qualité, que l’école est inutile mais lorsque vous savez où vous allez, vous avez le pouvoir de réécrire votre scenario de vie et d’effacer l’énergie qui entretient un problème.

D’ailleurs il faut savoir qu’en plus d’être démoralisant, l’échec est parfois inconscient ! N’avez-vous jamais remarqué ces gens qui se plaignent à longueur de temps en ressassant leurs erreurs avec fatalité ? Mais qui pourtant sont toujours concentré sur ce qu’il ne réussissent pas à faire… Cette attitude involontaire mais délétère pour ceux qui en souffrent me fait penser à un pilote d’avion navigant sans destination précise…

C’est ce que j’appelle le syndrome du « pilote aveugle ». Dommage, car en apprenant un temps soit peu à ce concentrer sur nos buts et à nous fixer des objectifs, nous nous donnons plus de chances de les atteindre non ?

N’oublions pas dans tout cela que pour une personne souffrant de « l’impression d’échouer » ou du syndrome du « pilote aveugle », il est fondamental de savoir réorienter ses échecs en énergie positive car cela permettra d’éviter l’accumulation de regrets, de déceptions et ainsi  l’amertume d’une vie infructueuse.

Je ne peux m’empêcher dans ce dernier cas de figure de penser aussi à certaines personnes retraitées se sentant isolées voire déprimées, en situation d’échec… Pourquoi selon vous ? Car après une longue carrière professionnel, ils perdent leur identité qui était rattachée à des objectifs liés à une vie « active »: comme finir un dossier, préparer une réunion, réussir sa carrière, élever ses enfants, acheter une maison… Que l’on soit à la retraite, en pleine activité ou étudiant avoir des objectifs ambitieux hors de son quotidien apportera ce sentiment d’épanouissement et de réussite personnelle.

Il n’est jamais trop tard quand il s’agit de sentir mieux.

« Heureux est l’homme qui s’endort en se disant qu’il a fait ce qu’il pouvait faire ». Bhagavad-Gita

Alors pour vous épargner des années de floues, apprendre à réorienter votre GPS et enfin transcender vos états négatifs en objectifs,  je vais vous partager comment se fixer… UN OBJECTIF !!!

Trouver l’amour, perdre du poids, manger sainement, trouver le job de ses rêves, être heureux, faire plus de sport, gérer son emploi du temps, gérer son stress, il existe donc deux façons de concrétiser nos buts dans la vie… Peut-être en laissant agir le hasard en continuant à se plaindre ou bien alors en vous fixant enfin des objectifs ! Et ainsi mettre en route le scenario qui va vous mener dans la bonne direction.

Pour cela, laissez-moi vous proposer une méthode simple en apprenant à définir et à fixer vos objectifs en seulement 2 étapes:

 

 

1 –  Objectif S.M.A.R.T.E

 

S.M.A.R.T est l’acronyme de Spécifique, Mesurable, Ambitieux, Réaliste, Temps.

Outre la traduction de ce mot si l’on rattache toutes ses lettres qui s’apparentent à l’intelligence, vous serez étonné de sa simplicité d’utilisation. Voici la marche à suivre pour élaborer tous vos plans, ouvrez bien les yeux.

  • S comme Spécifique :

Un objectif doit être spécifique et positif pour y parvenir.

Prenons cet exemple, si vous voulez devenir riche, ce message envoyé à votre cerveau est trop vague, il ne le comprend pas. Au contraire, il a besoin de précision. Maintenant, si vous repréciser en lui disant « je veux gagner 4000 euros par mois, dans 1 an en développant mes compétences de vente » vous créez ainsi l’image mentale précise de ce que vous voulez obtenir.

Voici un autre type d’erreur à ne pas commettre en prenant l’exemple d’objectif non POSITIF… Si vous demandez comme objectif à votre cerveau : « je ne veux plus gagner 1200 € par mois » vous lui brouillez les pistes ! Pourquoi ? Car il ne comprend pas la négation et va comprendre vaguement: « je veux gagner 1200 € par mois »… chose que vous voulez évitez. Le coté positif de votre objectif est donc applicable et nécessaire pour réussir à transcender ce que « vous ne voulez plus » en « je veux et je peux  » mais aussi transformer le « comment je peux faire en  « je sais quoi faire ».

  • M comme Mesurable:

À quoi mesurez-vous la réussite de vos objectifs. Quelles actions allez-vous mettre en place pour y parvenir?

Admettons vous dites à votre cerveau: « Je veux perdre du poids ». Ce n’est pas assez quantifiable… »Je veux mincir de 5kg (positif)  en faisant du sport 3 fois par semaine d’ici 5 mois ». Cela vous donne l’impulsion idéal à la réalisation de cet objectif.

  • A comme Ambitieux:

Un objectif doit être assez stimulant et ambitieux pour vous motiver sur le chemin de la réussite.

  • R comme Réaliste:

Est-ce que votre objectif est réalisable en prenant en compte votre écologie ?  C’est à dire quels impacts aura celui-ci sur vous-même, votre entourage?

Quels obstacles inconscients, conscients, personnels, extérieurs pouvez-vous rencontrer? C’est une étape très importante. Révisez votre objectif si vous rencontrez des objections.

Puis établissez toute une liste d’actions réalisables, menant à votre objectif pour le découper en tâches plus faciles à réaliser.

  • T Comme Temps:

Le temps est une notion fondamentale pour vous mettre en action. Il est important d’établir un délai de réalisation afin de garder sa motivation et d’entretenir l’énergie nécessaire.

A titre d’exemple voici un objectif bien formulé: Je veux finir de lire cet article en utilisant mes yeux et mon curseur de défilement, pour réussir à atteindre mes objectifs dans 1 minute.

Est-ce que ça vous paraît assez ambitieux et réaliste? Passons maintenant à la dernière étape.

 

2 – L’engagement

 

 

A présent, écrivez votre objectif sur papier et établissez le plan d’action nécessaire à votre réussite!!!

Pour mettre toutes les chances de votre coté, ajoutez à votre objectif, une représentation mentale. Comment?

Fermez les yeux et posez vous ces questions:

  • Quand j’aurai atteint mon objectif, avec qui je serai? Où je serai? Qu’est ce que je ferai?

Une fois cette étape réalisée, fermez les yeux à nouveaux et offrez à votre cerveau une image bien précise de ce que vous souhaitez en vous visualisant :

  • Quand j’aurai atteint mon objectif, qu’est ce que je verrai? Comment je me sentirai? Qu’est ce que j’entendrai ?

Pour mettre toutes les chances de votre coté, adoptez cette démarche au moins 3 fois par semaine; tous les jours si vous êtes bien motivé. C’est une technique très puissante de prépa mentale inspirée de la Programmation Neuro Linguistique.

Nous venons de comprendre l’importance de se fixer des objectifs. Peu importe vos ambitions, peu importe si vous vous trompez quelques fois car le succès est une succession de petites étapes qui nous rendent vivant. Attention! Vous risquez d’atteindre vos idéaux plus vite que prévu.

Si malgré tout vous n’avez pas tous compris sur comment accomplir précisément vos objectifs, n’hésitez pas à laisser quelques réactions, commentaires, questions ou n’hésitez pas à me solliciter pour vous aider à gagner du temps sur votre bien-être de vie.

Dans tous les cas n’hésitez pas à pratiquer les conseils de cet article seul(e), avec vos proches, ou bien encore à les partager à des personnes qui pourraient en avoir besoin comme notre « pilote aveugle » etc.

Christophe Cibois Coach Sportif- Coach de vie & minceur

Sources

Groupe Formation MHD « Book de formation « ; Richard Bandler « Un cerveau pour changer« ; David Lefrançois « La bible du Coaching« 

 

 

 

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *