Grippe… Comment la naturopathie peut-elle nous aider à la prévenir et à la guérir sans médicaments?

Comment reconnait-on la grippe? Très contagieuse la grippe cause souvent des épidémies en hiver. Frissons, Fièvre, Courbatures, Fatigue généralisée, Toux, Mal de tête… sont souvent les symptômes qui la caractérise. Elle disparait souvent au bout d’une à deux semaine car liée à un virus. Là ou la médecine allopathique donnera du paracetemol et du sirop pour se soigner en n’oubliant pas au passage de dégrader le foie, la médecine naturopathe privilégiera le naturel!

Alors, comment la naturopathie peut-elle nous épargner la prise de médicaments? Elle a pour but de soigner les causes de la maladie et non les symptômes… Comme la grippe. Ceci dit dans le cas d’états grippaux, il est important d’en soulager les signes avant d’adopter une hygiène de vie préventive. En réalité, il serai même plus intéressant de comprendre que de ne pas attraper chaque virus qui passe, dépend majoritairement de la bonne santé de notre terrain.

Le terrain quèsaco? C’est la capacité du corps à se maintenir dans un état de forme satisfaisant en même temps que celle de lutter contre la maladie. Les globules blancs, le circuit lymphatique, les émonctoires (Reins, Intestins, Foie, Peau filtrent nos déchets) jouent un grand rôle pour le préserver. Il reste toutefois variable en fonction de l’hérédité mais peut aussi changer en fonction de nos modes de vie et ainsi entrainer des maladies. En effet, il peut également se modifier en lien direct avec notre état psychologique, une mauvaise alimentation, la fatigue et une mauvaise hygiène de vie. Ceci dit voici quelque

Bien entendu, si l’état se prolonge ou que les traitements maison ne semblent pas faire effet, il sera recommandé de consulter un médecin. En attendant, pourquoi ne pas commencer par ces quelques astuces inspirées de la naturopathie.

Du cotés des plantes: Pensez aux infusions de laurier qui sont particulièrement efficaces pour faire descendre la fièvre. Le réglisse pour la gorge et ralentir le développement du virus. A alterner dans la journée.
L’échinacée pour renforcer le système immunitaire une fois l’épisode passé.

Du coté des épices: Le romarin et le thym pourront venir se rajouter dans vos plats afin de libérer les voies respiratoires et la zone ORL.

Du coté alimentation: Pensez à manger sainement en petites quantités durant cette période afin de ne pas réacidifier votre terrain. L’eau peu minéralisée sera une alliée pour drainer les toxines.

Du cotés des huiles: Huiles Essentielles d’eucalyptus globuleux + Cyprès…une goutte de chaque sur un comprimé neutre pendant 7 jours environ, pour venir libérer les poumons.

Pour soulager la gorge: Boire un verre d’eau chaude avec du jus de citron et une cuillère de miel ou réaliser des gargarismes citron/sel eau chaude. Un sirop maison à base d’oignon et de miel.

De l’hydratation et du repos autant que possible pour que le corps puisse utiliser toute son énergie à combattre le virus.

D’ailleurs, si vous êtes assujettis à des maladies à répétitions, n’hésitez pas à faire des cures de spiruline, de ginseng, de baies d’argousier et de propolis pour renforcer votre système immunitaire. Chose que vous pourrez renouveler durant les hivers prochains. Les humidificateurs d’air sont essentiels pour éviter la prolifération des virus.

Pour mieux faire face à d’autres agressions, éviter au quotidien, dans vos assiettes, les aliments industriels pour les substituer par 3 repas équilibrés quotidiennement en y ajoutant quelques supers aliments: le curcuma, l’ail, l’oignon et de bonnes huiles.

Les monodiets de 1 à 3 jours pratiquées à chaque changement de saison sont également un excellent moyen de se prémunir de quelques désagréments en détoxifiant le corps.

Afin de bien prendre soin de votre terrain années après années, au delà des mesures d’hygiène durant les épisodes grippaux ( se laver les mains régulièrement, éviter les lieux trop fréquentés, conserver une distance avec les personnes atteintes…), il est important de prendre soin de soi sur tous les plans, en étant régulièrement à l’écoute de votre corps: de dormir suffisamment, de pratiquer une activité physiques ainsi que limiter la consommation d’aliments pourvoyeurs d’acides ( sodas, café, sucres industriels…). Tous ces bon conseils vous procureront une santé de fer et cela s’appel prévenir et non guérir !

Christophe Cibois: Coach Sportif-Coaching de vie & minceur

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *