Lâcher-Prise : Comment devenir heureux l’espace d’un article ? Découvrez les 3 clefs du bonheur.

 

 

Si dans les grandes lignes cela parait simple de vivre heureux, pourquoi la plupart des gens n’y parviennent pas? Pourquoi restent-ils insatisfaits en partie?

Le bonheur est une définition abstraite et propre à chacun. Le plus important pour partir à sa rencontre, c’est d’apprendre, de comprendre puis de prendre conscience de ce qui le compose. Sachez que si vous ne pouvez pas agir (en partie) sur le bonheur des autres ou de votre entourage, vous avez le pouvoir de contrôler et d’améliorer le vôtre… et ainsi influer positivement votre vie et par extension celle de ceux qui vous sont cher.

Pourtant ce n’est pas si simple… C’est pourquoi j’ai envie de vous transmettre le trousseau du bonheur. Ce trousseau de 3 clefs seulement, vous permettra d’ouvrir les serrures derrière lesquelles se cache probablement les secrets d’une vie heureuse…

Clef 1 : Faire le TRI

L’idée de faire un tri dans sa vie peut nous paraître simpliste mais souvent les solutions simples sont les plus efficaces. Pour mieux comprendre, prenons l’exemple d’un déménagement qui constitue souvent un moment où l’on opére des changements. Vous vous débarrassez des vielles affaires, vous réfléchissez à la couleur de la peinture de votre futur salon, vous choisissez les nouveaux meubles qui vont décorer votre nouveau cocon etc.  Pour résumer vous faites un tri et vous prenez des décisions qui sont bonnes pour vous tout en vous débarrassant de ce qui ne vous est plus utile.

Alors, comment appliquer la théorie du déménagement dans votre propre vie précisément ?

Prenez une feuille de papier ou un carnet qui vous servira de feuille de route et faites une liste des catégories qui composent votre vie (carrière, relation, amour, famille, loisirs…). Evoquez ensuite tout ce qui compose cette catégorie ( collègues, situations stressantes, entourage proche, personnes toxiques, bien matériels, situation dynamisantes …), en fait tous ce qui a de l’importance pour vous dans chacune de ces catégories. Vous voilà donc en possession de votre carte du monde.

Une fois cette carte de vie réalisée, prenez une autre feuille afin d’établir deux colonnes qui auront pour titre:   » je veux conserver dans ma vie / je ne veux plus dans ma vie « .  Vous pouvez désormais commencer à faire sérieusement le tri. Voilà une bonne chose de faite ! Maintenant le chemin vers le bonheur peut démarrer en trois temps…

1. Dans un premier temps  concentrez vous sur ce que vous possédez déjà (colonne « je veux conserver dans ma vie »), ce qui vous procure du bonheur dans votre vie et imprégnez vous-en ! En effet se concentrer sur ce qui  nous procure de la joie  et de la satisfaction au quotidien  constitue un point important pour commencer à être heureux.

2. Dans un deuxième temps, dans votre colonne » je ne veux plus dans vie « , vous allez être en mesure de mieux comprendre ce qui est la cause de votre manque de bonheur. Vous allez ainsi opérer de vrais choix bénéfiques pour vous; ceux qui vont vous procurer cette sensation intérieure de légèreté.

3. Enfin, dans un troisième temps, constituant l’étape la plus décisive. Vous allez  devoir maintenant, changer votre colonne « je ne veux plus », en « je veux » car on ne peut pas ignorer un problème sous-jacent.  Prenons un exemple simple: En faisant votre liste vous prenez conscience que certaines personnes sont sources de stress et vous rendent malheureux. Il faut à ce moment inverser la tonalité du problème de façon positive en vous fixant à titre d’exemple comme objectif : « Je veux  me détacher de ces personnes ».

Bien sûr, comme la plupart d’entre nous, il y a certainement des gens que vous êtes obligés de croisés tous les jours. C’est pourquoi nous verrons comment lâcher prise sur de tels situations plus loin dans cet article. En attendant, avoir conscience de ses freins, vous procurera un certain détachement libérateur car tout dépend de l’interprétation que finalement vous en faites.

Quoi qu’il en soit en effectuant ce tri, vous  avez établi une sorte de carte personnelle de votre situation vous permettant de mieux vous connaitre, voire même de vous découvrir de nouveaux objectifs de vie qui sait ? Je ne dis pas que cette démarche prendra cinq minutes car les décisions importantes demandent toujours du courage à ceux qui les prennent; surtout quand il s’agit de sa vie mais si vous le faites vous aurez déjà un point d’avancé remarquable.

Clef 2 : Suivre ses BESOINS et S’ACCEPTER

Une fois votre liste établie vous devez vous sentir en parfaite harmonie avec les choix que vous avez opérés.  Laissez-moi vous expliquez…

Un besoin est à l’origine d’une émotion ou d’un sentiment. Vos émotions sont le baromètre inconscient de votre être. Quand on refoule ses émotions il y a comme un bug dans notre système bonheur.  Si vous apprenez donc à accorder vos nouveaux choix, en respectant la formule besoins et sentiments, vous aller plus aisément reprendre du pouvoir sur vous même, vous accepter et rayonner de bonheur !

Alors, comment suivre ses besoins profonds et s’accepter?

La marche à suivre est très simple ! En lien avec votre nouvelle colonne « je veux » rajoutez « parce que je choisis  de » et non « il faut que » afin d’assumer pleinement votre décision, « alors  je me sentirai » .

Cela permettra d’harmoniser vos besoins sans désaccords emotionnels internes (avec vous-même).

Prenons un exemple : « Je m’apperçois que je veux passer plus de temps avec mes enfants parce que je choisis d’être d’avantage avec ma famille alors je me sentirai épanoui ». Cela permettra de vous sentir en total alignement avec vos nouveaux choix de vie et de vous donner de nouveaux buts qui possèdent du sens. D’ailleurs pour savoir comment se fixer des objectifs ou solutionner plus facilement des problèmes avec la PNL n’hésitez pas à lire mon article « Pourquoi les gens qui échouent font toutes la même erreur »

En attendant vous allez pouvoir enfin être pleinement connecté avec vos besoins. C’est un cadeau inestimable que vous vous offrez !

Clef 3 : J’apprend à LACHER PRISE

S’il existe un élément qui peut changer instantanément votre perception du bonheur c’est bien le lâcher-prise.

L’origine du lâcher-prise ?  

C’est nous-mêmes par nos interprétations, nos filtres mentaux qui créons cet état de tension émotionnelle, en cherchant la perfection, en voulant faire les choses trop vite ou encore en jugeant trop vite une personne/une situation… 

Vous connaissez le scénario ? Vous vous disputez avec votre ami(e) , et vous créez par la suite des pensées négatives sous forme d’auto-jugements, d’auto-critiques, de culpabilité, de honte et de comparaison,  avec un idéal qui n’existe pas. Pourtant… Si vous n’apprenez pas à être ienveillant avec vous-même, ces pensées négatives vous pollueront sur le champ, transformant ainsi votre état d’esprit de façon négative pendant plusieurs heures jours semaines, mois, années… c’est un cercle vicieux.

En réalité apprendre à lâcher-prise c’est en quelque sorte une prendre du recul que sur une situation donnée qui vous perturbe et ainsi créer un cercle vertueux en vous dissociant positivement du contexte qui vous pose problème.

Attention ! Je ne dis pas que lâcher prise signifie abandonner vos problèmes et essayer de les oublier, non. Cela signifie simplement que vous faites une pause, pour ensuite avoir un meilleur recul sur la situation.

Voici donc comment LÂCHER PRISE… Plusieurs Possibilités :

Au quotidien prenez un instant pour vous, 5 min suffisent! Il suffit de trouver une activité qui vous coupe de vos préoccupations (sport, relaxation, méditation, activité artistique) libérant la créativité du cerveau en coupant le processus cérébral de ce flux de pensées qui vous emprisonnent.  Cela laissera votre cerveau en paix comme une bonne nuit de sommeil.

Afin d’agir plus rapidement sur une situation « prenante » nous allons comprendre comment la Pnl (Programmation Neuro Linguistique) a le pouvoir de modifier les causes de votre malheur immédiatement…

Imaginons que vous avez eu une journée exécrable au travail, vous rentrez chez vous et la frustration, la colère, les soucis s’invitent aussi chez vous, mettant à mal votre climat familial. Vous voyez la situation ?

Heureusement, avec la PNL vous pouvez changer vos interprétations dans votre espace mental, en modifiant la perception qu’en fait votre cerveau  grâce à nos 5 sens (l’audition, la vue, le kinesthésique, l’odorat et l’olfactif).

En effet, l’homme interprète, mémorise et juge à chaque instant le monde dans lequel il vit à partir de ses 5 sens. Ils influent directement sur le discernement que l’on se fait d’un événement. Bonne nouvelle! Vous allez apprendre à modifier la représentation de toutes vos mauvaises expériences (Passés, Présentes, Anticipées…) , vous libérant ainsi de votre emprise pour passer une bonne soirée avec vos proches ou autre. On appelle cela « Reprogrammer son cerveau ».

Alors comment on s’y prend ?

La méthode est simple ! Remémorez-vous cette même scène qui a tout fait basculer. Respirez, ensuite fermez les yeux et revivez cette scène dans votre espace mental comme si vous étiez au cinéma. Sauf que là, vous pouvez reprendre le contrôle en modifiant la perception de ce moment dans votre cerveau, à l’aide de vos cinq sens.

Penons un exemple : Imaginons que vous êtes en conflit avec votre hiérarchie, cela pourrait ressembler à votre patron habillé en costume de clown, avec une musique de cirque en fond, l’endroit où vous êtes sent la barbe à papa, ou vous ressentez dans votre corps un sentiment de joie intense… Laissez libre court à votre imagination, choisissez les détails, les sens qui vous correspondent le mieux, ceux qui impactent votre vision du monde de façon positive ! Détail IMPORTANT : Soyez associé dans la scène que vous revisualisez, voyez le monde à travers vos yeux et non comme si vous étiez entrain de vous voir dans un film. Et enfin repassez ce nouveau film en boucle au moins 5 fois pour que votre humeur change.

En plus d’être efficace, ce procédé prend souvent  moins de 5 minutes et influe sur votre moral dans le temps. Sachez que ce protocole marche aussi sur des souvenir (non traumatisant) mais aussi pour vous projeter dans des situations auparavant sources de stress. Amusez- Vous !

Pour apprendre à lacher prise sur le long terme, reprenons la méthode du tri et celle de suivre ses besoins. Faites une liste de ce qui a une emprise négative sur vous. Puis à la place de subir dites vous: « je veux … parce que je choisis …  » et créez ensuite, en fermant les yeux, une image mentale de vous-même  de cet état afin de laisser le cerveau faire son chemin.

Ce qui est génial c’est que toutes ces approches fonctionnent ! Choisissez celle qui vous correspond le mieux, vous en ressentirez immédiatement les bienfaits car c’est vous et vous seul qui avez une emprise sur vous. 

Astuce : Cherchez sincèrement au fond de vous  ce qui  a pu vous mettre sous « emprise » et faite en sorte d’éliminer ou d’améliorer ces différentes situations en trouvant des solutions en vue d’agir , au lieu de vous concentrer sur le problème, et de rester dans votre prison émotionnelle.

Technique d’urgence ? La respiration ventrale 

C’est une technique qui va agir physiologiquement en cas d’urgence car la respiration ventrale, vous libérant du cortisol l’hormone du stress agira sur le système nerveux autonome, inversant ainsi le processus du stress, de l’anxiété comme une forme de méditation instantanée. Pratiquée au quotidien, elle vous permettra d’avoir un meilleur contrôle de vous à tous les instants.

Un dernier point pour lâcher prise. Connaissez vous le fameux principe 80/20 de Palo Alto ?
Selon les études de cette école : 20 % d’effort = 80 % du résultat… Je vous laisse réfléchir !

Permettez-moi vous donner un dernier conseil. Prenez bien le temps de faire toutes ces étapes, clefs par clefs. En travaillant méticuleusement  sur une seule des clefs proposée, vous serez en mesure d’opérer à de grands changements.

Vous avez désormais ouvert les 3 portes vers votre bonheur. J’espère que tout comme moi, cela vous permettra d’être pleinement épanouie.

Je ne vous cache pas que sur votre route vers le bonheur certaines habitudes bien ancrées seront peut être difficiles à changer mais si vous osez enfin être heureux, cela en vaudra la peine . Le bonheur est un état d’esprit qui s’entretient « le positif attire le positif ».

Je vous laisse les clefs, elles sont à vous. Les serrures sont désormais toutes déverrouillées. Conserver toujours votre trousseau à porter de main ! Dernière chose, le bonheur est fait pour être contagieux ! Bonne route. 😉

Christophe Cibois : Coach Sportif – Coach de Vie PNL

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *